DSC 0093 (Copier)

Monsieur le Sénateur,
Monsieur le Conseiller régional,
Mesdames, Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

Je voudrais tout d’abord remercier tous les intervenants qui se sont succédés : un grand merci à nos témoins Marc Néri, Emmanuel Georges et Yves Bailly.

Merci à Anne Denninger, à Marie-Christine Thiébaut, à Raphaëlla Canteri pour sa présentation emprunte d’humour et de bonne humeur.

Un merci spécial à Dominque Andrès pour la clarté de ses propos, mais aussi d’avoir eu l’idée de ce clip vidéo, qu’il a réalisé, assisté en cela d’Adel Ben Omrane,…

Je crois que nous pouvons une fois encore vous applaudir tous très chaleureusement.
*
Je voudrais enfin vous saluer, toutes et tous, qui avez répondu aussi nombreux à notre invitation.

Votre présence est un signe, un encouragement fort, à quelques heures d’un scrutin important pour notre ville, à quelques heures de ce moment où les Spinaliens choisiront l’équipe qui présidera à sa destinée pour les 6 années à venir.

Ce soutien, vous l’avez manifesté tout au long de la campagne.

Parce que nous sommes tous réunis avec le même enthousiasme.

Un grand nombre d’entre vous n’a pas ménagé ses efforts en distribuant nos documents-programmes, en collant les affiches, en participant aux 15 réunions publiques dans tous les quartiers, en nous accompagnant lors de nos rencontres avec les habitants, en accueillant les Spinaliens à la permanence pendant un mois durant…

A toutes et tous, je veux vous adresser mes plus chaleureux remerciements.

Vous avez été notre meilleur relais auprès des Spinaliens.

Vous l’avez fait :

Parce que nous avons un bon bilan, que avez su défendre en persuadant votre entourage, vos amis, vos connaissances, qu’il fallait poursuivre le travail accompli.

Parce que nous avons l’expérience, vous avez su relayer autour de vous que nous n’avons pas le droit de choisir l’amateurisme : dans la période difficile que nous traversons, il faut poursuivre le chemin avec une équipe qui a fait ses preuves !

Parce que nous avons la passion de notre Ville, nous voulons poursuivre le travail accompli pour en favoriser l’attractivité et le bien vivre ensemble à Epinal !

Parce que nous faisons ce que nous promettons et que nous ne promettons pas n’importe quoi, nous sommes la seule équipe crédible, nous sommes la seule équipe qui respecte les Spinaliennes et les Spinaliens en leur disant la VERITE. C’est notre engagement et nous n’y dérogerons jamais !

*
Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

Notre pays, et plus généralement l’Europe, traversent une crise économique et sociale sans précédent. Une crise qui affecte notre économie, nos emplois, notre pouvoir d’achat…Une crise qui touche bien évidemment les collectivités locales, et notamment les communes…

Nos collectivités évoluent ainsi dans un contexte financier toujours plus défavorable avec moins de moyens, moins de leviers d’action… alors même que les besoins des populations sont en constante évolution.

Les communes n’ont pas d’autre choix que de s’adapter pour faire face et répondre au mieux aux attentes de leurs administrés. Épinal n’échappe pas à cette situation.

Je veux rappeler à ceux qui tentent de le faire oublier que contrairement à l’engagement 54 du Président de la République, les dotations de l’Etat aux collectivités baissent et vont baisser massivement : Epinal a perdu 540.000 € cette année et perdra au moins 1,1 million d’€ l’année prochaine.

Et je viens d’apprendre que les dotations globales de fonctionnement versées par l’Etat pour 2014 ne seront annoncées qu’après les Municipales. Ce n’est pas bon signe…

Alors nous devons un langage de vérité : C’EST, POUR NOUS, LA BASE DU CONTRAT DE CONFIANCE QUI NOUS LIE AUX SPINALIENS, qui nous ont élus sur un programme très largement réalisé et qui nous choisiront pour la clarté et le réalisme de nos propositions.

Je le dis aux Spinaliens : VOUS POUVEZ COMPTER SUR MOI ! VOUS POUVEZ COMPTER SUR NOUS !

Vous pouvez compter sur la seule EQUIPE qui a présenté un projet crédible dans ce livret-programme, distribué à tous, comme un nouveau contrat d’engagement pour les 6 prochaines années et sur lequel je vais revenir.

JE fais, NOUS faisons de la politique pour les gens ; au service de nos concitoyens. Pas pour plaire, mais pour être efficaces.

En recevant tout au long de l’année tous ceux qui le demandent.

En prenant en considération leurs problématiques, en mettant tout en œuvre pour les aider.

En ayant toujours le souci du verbe vrai. Là aussi, c’est une preuve de respect.

** agglomération – développement éco – emploi **

Mesdames, Messieurs, Mes chers Amis,

L’un des enjeux essentiels du mandat qui va débuter sera de poursuivre la coopération intercommunale.

Beaucoup a été fait avec la création de la communauté d’agglomération de 81.200 habitants. Elle nous permet enfin de peser plus lourd au sein de la Lorraine.

Et à propos de l’agglo, je trouve que notre concurrent socialiste ne manque pas de toupet d’asséner que nous avons perdu du temps dans sa construction, alors qu’il mandatait en sous main ses collègues socialistes pour voter contre en Commission départementale de Coopération Intercommunale ! Ce qu’ils ont fait !

Du Moinaux… des mots et des mots, rien que des mots…D’ailleurs, on aurait pu s’attendre à ce que le Vice-Président de la Région en charge de la Culture apporte son soutien aux dossiers spinaliens : que nenni !

Financements de la 2ème tranche de la SMAC ? Refus de la Région… Installation du pôle Images Lorrain : à part en récupérer l’idée, il n’est jamais parvenu à faire avancer ce dossier essentiel pour l’agglomération d’Epinal. 

Nous, nous nous sommes battus pour créer cette agglomération à 38 communes et nous en sommes fiers.

Sans nouvelle embauche, sans fiscalité supplémentaire, tout en offrant de nouveaux services à la population, tout en diminuant nos coûts de fonctionnement, 9 structures étant fusionnées en une seule: nous avons réussi notre pari !

Et nous avons installé des outils efficaces de développement économique : j’observe avec quelque satisfaction que tous les candidats concurrents se les sont appropriés.

Je rappelle ainsi que :

La création de l’agglomération nous a rapporté 3 millions supplémentaires de Dotations de l’Etat 

Elle a permis de mettre fin à la concurrence entre les territoires, ce qui nous permettra d’accueillir plus facilement de nouvelles entreprises

Pour favoriser l’emploi et attirer de nouvelles entreprises, nous avons créé des outils innovants, tels la SEM de Développement économique d’Épinal-Golbey et sa Région.

Elle doit aider à la création de projets industriels, apporter aux entrepreneurs à la fois conseils et accompagnement, allant parfois jusqu’à entrer au capital de sociétés qui s’installent ou se développent sur notre territoire, dans les domaines de l’image et du bois-éco-construction-éco-matériaux : cette démarche nous a permis de créer plus de 200 emplois en quelques mois

De plus, nous avons mis en place une charte locale d’insertion qui a permis 144.000 h de travail pour des publics prioritaires et que nous imposons 100.000 heures de travail en insertion dans le cadre du chantier de l’hôpital

Nous avons instauré une bourse au permis de conduire que nous poursuivrons 

Nous soutenons les entreprises de l’économie solidaire

Nous avons poursuivi les ateliers manuels pédagogiques et la bourse aux jobs d’été pour favoriser l’accès à l’emploi des jeunes

Ces actions concrètes et efficaces, nous les pérenniserons au mandat prochain, pour poursuivre cette politique cohérente de développement économique au service de l’emploi.

** fiscalité **

Et en matière de fiscalité, étant donné le contexte de plus en plus difficile, nous n’aurons pas d’autres alternatives pour continuer à moderniser Epinal que de poursuivre la maîtrise drastique des frais de fonctionnement.

Heureusement, là encore, que nous avons construit cette agglomération qui prendra le relais de la Ville pour tous les grands investissements structurants.

Nos engagements ? Ils sont clairs.

Nous poursuivrons le maintien des taux d’imposition comme nous l’avons fait depuis 21 ans.

Nous ne rendetterons pas la ville après l’avoir désendettée de 10 Millions d’€ depuis que je suis maire.

Nous poursuivrons les efforts de gestion et notamment d’optimisation de la masse salariale.

Et nous baisserons le prix de l’eau après 2015, quel que soit le mode de distribution que nous choisirons.

Le taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères ne progressera pas en 2014 malgré l’augmentation de 3 points de la TVA décidée par le Gouvernement.

Nous serons en capacité de la baisser à l’avenir si nous continuons à améliorer nos performances en matière de recyclage, en améliorant la quantité et la qualité du tri.

Ces engagements, nous les tiendrons.

** attractivité **

Mesdames, Messieurs,

Il est un mot qui revient dans la bouche de tous les candidats, c’est celui d’attractivité.

Et en la matière, là aussi, notre bilan plaide très largement en notre faveur.

On nous en donne des leçons d’attractivité :
« Y a Qu’à ! Faut qu’on … »

Mais très franchement, à moins de ne pas connaître Epinal, qui peut raisonnablement dire que notre ville ne s’est pas embellie ? Qui peut dire que la qualité de vie ne s’est pas améliorée ?

A tous les amnésiques, je voudrais rappeler un certain nombre de réalisations :

Nous avons mis en place une politique de stationnement de mieux en mieux comprise des usagers, si l’on s’en tient factuellement à la hausse de la fréquentation des parkings et de la navette,

Nous avons réalisé plus de 20 Millions d’investissement dans le centre ville pour le transformer et le moderniser au cours des dernières années,

Nous avons construit des équipements majeurs, très fréquentés, comme les cinés Palace, la bmi, la patinoire, le pole petite enfance, bientôt la Souris verte dédiée aux musiques actuelles, l’aménagement d’une salle dédiée à l’escalade, mais aussi la rénovation du patrimoine, dont l’exemple le plus emblématique est la Tour chinoise, la Plomberie…

Nous organisons ou soutenons des animations tout au long de l’année, ainsi que des festivals qui rassemblent des dizaines de milliers de spectateurs, qu’ils soient portés par la ville ou les associations : Zinc Grenadine, Les Imaginales, Rues et Cie, Epinal bouge l’Eté, les Larmes du rire, la programmation de Scènes Vosges, les festivités de Saint-Nicolas et de Noël, mais aussi des salons importants comme Habitat et bois, Eurogénétique, Planète et énergies, et une activité tourisme en hausse constante avec plus de 40.000 visiteurs à l’office de tourisme par an

Nous avons aménagé des espaces verts agréables comme le parc du château ou encore le parc des vues,

Nous avons réalisé un vaste projet de rénovation urbaine qui a transformé l’image des quartiers,

Oui, avec tout cela, nous pouvons l’affirmer : beaucoup a été fait pour l’attractivité de notre ville, et beaucoup reste à faire !

Ainsi, nous nous engageons :

à achever l’aménagement du centre ville, en réhabilitant la rue des Petites-Boucheries, la place des Quatre Nations et le secteur basilique

à mettre en place de nouveaux outils au service des commerces de Centre-ville, en partenariat avec les associations de commerçants et les chambres consulaires, tels :

la création d’un Office de Commerce

l’embauche d’un Manager de Centre-ville chargé de mettre en place des actions de communication et d’animations communes

ou encore la création d’une plateforme de vente en ligne pour aider les commerces de centre ville

De plus :

forts des 1400 km de pistes VTT, des sites d’escalade, nous nous engageons à renforcer l’image de notre ville en matière de « sport nature » en créant notamment un parcours de canoë-kayak touristique, ludique et sportif au port, en collaboration avec le club qui en assurera la gestion

nous achèverons le réaménagement de la plaine sportive de Soba

nous construirons un stade d’athlétisme porté par l’agglomération

nous initierons la rénovation ou la reconstruction du gymnase Lapicque et nous rénoverons le Lavoir-théâtre

nous aménagerons quai Ferry le département théâtre du conservatoire, porté par l’agglomération ;

De même, afin de redynamiser l’habitat de centre ville, nous allons :

d’une part, utiliser les potentialités de 3 sites déjà identifiés pour reconstruire la ville sur elle-même et y introduire de l’habitat de qualité, au bas de la rue Saint-Michel, sur le site Bragard à la Loge Blanche, et sur le secteur Crousse

d’autre part, nous poursuivrons le développement d’un éco-quartier sur le pole gare,

nous aiderons les propriétaires privés à réhabiliter leur bien à travers une OPAH Renouvellement Urbain au financement de la quelle participera la Collectivité.

de plus, nous mettrons en place une opération de restauration immobilière qui nous permettra le cas échéant d’être coercitifs face à des propriétaires récalcitrants et négligents

enfin, nous favoriserons l’opération « habiter mieux » visant à lutter contre la précarité énergétique

Oui, il y a encore beaucoup à faire et nous le ferons avec toujours autant de passion !

** Bien vivre ensemble **

Mes chers Amis,

Avec cette équipe renouvelée que je vous ai présentée, nous allons mettre toute notre énergie pour poursuivre notre action en matière de « Bien vivre ensemble » à Epinal.

Car vous le savez, au-delà des mots, ce sont les actes qui comptent.

Et dans le domaine de la cohésion sociale, nous n’avons de leçon à recevoir de personne. C’est bien ce qui gène nos adversaires.

Les Spinaliens ne sont pas dupes. Ils comprennent que le travail réalisé est un gage pour l’avenir d’Epinal.

Et ce travail, nous l’avons mené avec détermination pour construire au fil du temps une véritable cohésion sociale à Epinal :

Pour les familles, nous avons installé le Pole petite enfance qui ne désemplit pas, au point que l’agglomération investira cette année dans la construction d’une nouvelle crèche à Golbey, complétant l’offre communautaire avec les crèches de Deyvillers, Thaon, Pousse Poussette et Boutchou, offrant ainsi une offre de garde collective quel que soit le lieu de travail des Spinaliens et des habitants de l’agglomération.

Nous avons en projet la création d’une maison de la parentalité qui permettra d’accompagner tous ces parents désemparés devant la difficulté d’élever leur enfant.

Nous débuterons dès fin 2014 la construction d’un nouvel Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes à Laufromont, d’une capacité de 94 lits dont 2 unités de vie protégée de 12 places pour personnes désorientées et un accueil de jour de 10 places pour soulager les familles et accompagnants.

Nous accompagnerons aussi les travaux de construction du nouvel hôpital qui viennent de commencer.

De plus, nous poursuivrons le travail accompli en matière de mise en accessibilité des lieux publics, qui a valu à Epinal d’être 1ère ville de Lorraine, 8ème de France au baromètre de l’accessibilité APF-L’Express, avec notamment la mise aux normes du théâtre d’Epinal par l’agglomération, ainsi que certaines écoles.

Et nous nous engageons à poursuivre, dans la mesure de nos moyens, notre important soutien aux associations spinaliennes dans les domaines du social, de la culture et des sports, chacune d’entre elles participant à ce bien vivre ensemble à Epinal.

** une ville durable et intelligente **

Mesdames, Messieurs,

Vous nous savez particulièrement attachés à la qualité de vie dans la ville à taille humaine d’Epinal.

Cette qualité de vie passe par des actions marquantes en termes de protection de l’environnement.

Et dans ce domaine, nous pouvons être fiers d’être une ville exemplaire, alors que nous avons tout fait pour permettre à un opérateur privé, sans que cela ne coute un euro à la collectivité, de créer une 3ème chaufferie biomasse à Epinal, un projet de 33 Millions d’€uros en cours de construction à Laufromont.

Cela nous permettra d’étendre notre réseau de chaleur au sud de la ville, dans les quartiers de la Vierge, de Bitola jusqu’aux Isaï, en passant par le centre-ville.

Cette installation nous permettra de garantir une énergie à moindre coût, non dépendante des cours du pétrole et dont le taux de TVA réduit bénéficiera directement aux usagers. Elle nous permettra d’économiser le rejet de 60.000 T de CO2 par an.

Nous avons aussi lancé un plan de biodiversité que nous poursuivrons bien sur au cours du prochain mandat : nous avons déjà réduit de 80% l’usage des produits phytosanitaires, tout en poursuivant l’embellissement de la Ville avec notamment un fleurissement récompensé par le label 4 fleurs.

Nous favoriserons les déplacements doux en promouvant notamment l’usage du vélo à assistance électrique pour lequel nous proposerons des subventions à l’achat mais aussi de la location.

Nous développerons des actions en faveur de la prévention et du tri des déchets, une source de création d’emplois sur le territoire au fort potentiel pour les années à venir. 

De plus, nous créerons dès le début du mandat une Agence locale de l’Energie et du Climat, un guichet unique de conseils gratuits pour les particuliers, les collectivités et les entreprises en matière d’énergies renouvelables et d’économies d’énergies.

** conclusion **

Mes chers amis,

Voilà, nous arrivons dans la dernière ligne droite. Je vous avoue que j’aurais aimé dans cette campagne être placé au cœur d’un combat d’idées, de projets.

Et à regarder de près, je n’ai vraiment pas vu grand-chose de transcendant chez nos concurrents.

Ce qui apparaît avant tout, c’est que nos adversaires ont travaillé dans la précipitation, dans l’urgence et l’improvisation.

Tout occupés qu’ils étaient à boucler des listes qu’ils ont eu bien du mal à constituer, ils ont oublié de réfléchir à ce qu’ils voulaient proposer aux Spinaliens.

Attardons-nous quelques instants sur les listes de nos adversaires… C’est consternant.

Ils ont tous, sans exception, eu recours à des recrutements familiaux, soit parent-enfant soit des couples, l’un d’eux s’est même permis de mettre sa femme en numéro 2.

Le pompon revient à l’extrême droite pour laquelle 4 familles font 10 candidats, dont 2 familles de 3 candidats et 2 fois 2 couples… Et 5 candidats dans 2 maisons mitoyennes à la Tranchée de Docelles.

Toujours concernant le Front national, certains candidats ont appris leur appartenance à la liste dans la presse !

Enfin, mes Chers Amis, aucune liste n’a été capable de présenter la totalité de ses candidats à la presse lors de la photo de groupe.

Il en manquait 5 chez Moinaux, 14 sur la liste de l’ovni sans étiquette et 20 sur la liste d’extrême droite. Vous ne verrez jamais les 34 visages des manquants de ces deux derniers… ils ne figurent nulle part sur les documents de campagne…

Inquiétant, irrespectueux envers les électeurs. Déroutant.

Une ville qui serait gérée par des fantômes !

Pas sérieux, pas crédible tout cela…

Mais regardons quand même leur programme…

Ce Moinaux est décidément un coucou, toujours aussi peu imaginatif. Notre bilan est devenu son projet !

Il liste dans son document, en se les appropriant, le Pôle images, le Pôle bois, la SEM de développement économique, une expérimentation sur les rythmes scolaires que j’ai, au passage, soumise par 2 fois au ministre de l’éducation, un futur stade d’athlétisme porté par l’agglo, le maintien des taux d’imposition…

Et pour donner le change, il utilise un verbiage qui lui est propre.

Quelqu’un comprend-il dans la salle : « une ville désirable et branchée », ou encore « la fertilisation économique du territoire » et « de nouveaux sentiers numériques » ?

Vous m’expliquerez… Quoi que …

Le pire, page 16 de son programme. Accrochez-vous : « Apprendre, agir, se loger, se nourrir, se déplacer font la vie quotidienne des citoyens… Ouvrir de nouvelles voies en phase avec les besoins des Spinaliens contribuera à changer la ville » Alors là, on plonge dans le concret de la gestion d’une ville pour les 6 ans à venir ! Pas de doute … Notre avenir est assuré !

Mais ce n’est rien à coté du dénigrement systématique de notre ville que la plupart des adversaires ont utilisé comme argument de campagne.

Des dénigrements parfaitement relayés par le canard de Monsieur Thirion, qui héberge la permanence du candidat socialiste, qui assistait à sa dernière réunion publique, qui imprime ses affiches et son livret de campagne…

M. Moinaux a pour complice et soutien celui qui diffame la ville et son maire, qui a été condamné pour cela, qui donne des leçons de dynamisme de centre-ville alors qu’il entretient les plus grosses friches immobilières d’Epinal.

Mais ce qui me révolte le plus, c’est cette connivence objective et calculée du duo Moinaux-Thirion avec le Front national, qui bénéficie lui aussi d’une tribune ouverte dans l’Echo des Vosges, qui a régulièrement relayé les attaques de ce commerçant de nulle part, tête de liste de l’extrême droite, qui ne peut même pas nous dire où il exerce, mais qui est bien prompt à nous donner des leçons de développement économique !

Ils sont tombés bien bas, ces candidats qui aspirent à diriger la ville.

A lancer des petites phrases gratuites du type : « Il faut réduire les dépenses qui ne répondent pas à l’intérêt général »… Comme si nous favorisions des intérêts particuliers ? Ca, je ne peux pas l’accepter.

Ou encore : « Nous rendrons transparent le barème d’attribution des subventions culturelles ! » Comment tolérer de tels propos ? Monsieur Moinaux devra s’en expliquer, tout comme ses colistiers. Y a-t-il une seule subvention que nous ayons proposée au Conseil municipal qu’il n’ait pas voté au cours du mandat ?

Quand on ambitionne de devenir maire, on ne peut pas être dans la suspicion, le dénigrement et la haine.

Il faut aimer les habitants.

Il faut aimer sa ville.

Il faut aimer « Epinal passionnément » !

En tous cas, c’est notre conception de la politique. Et c’est pour continuer le travail accompli que j’ai souhaité m’entourer d’hommes et de femmes aux profils complémentaires, de sensibilités différentes, qui ont ou ont eu des activités professionnelles très diversifiées et qui ont en commun de partager avec moi la passion de notre ville.

Nous nous appuierons au prochain mandat sur l’expérience d’élus sortants qui pourront transmettre progressivement leurs connaissances acquises à force de travail quotidien au service des Spinaliens.

Je suis fier de cette équipe dynamique et motivée, qui aura à cœur de s’investir dans la poursuite de la transformation d’Epinal, la cohésion sociale, le bien vivre ensemble, le dynamisme et l’attractivité de notre Ville.

*
Mes chers amis,

Voici le message que je voulais vous adresser ce soir.

Quand j’entends le nombre de personnes qui considèrent le scrutin acquis, je ne peux que rétorquer qu’une élection n’est jamais gagnée d’avance.

Avec 5 listes, tout est ouvert.

Il ne faut pas disperser les voix.

Il faut dès le premier tour une très large mobilisation de tous.

ALORS, MES CHERS AMIS,
DES LE 23 MARS,
JE COMPTE SUR VOUS !
NOUS COMPTONS SUR VOUS !

VOTEZ,
APPELEZ MASSIVEMENT A VOTER
POUR LA LISTE
« MICHEL HEINRICH, EPINAL PASSIONNEMENT » !

 

DSC 0099 (Copier)



Free business joomla templates