DSC 0057 (Copier)

Je m’appelle Emmanuel Georges. Je suis d’origine vosgienne.
J’ai 42 ans et je suis producteur au sein d’une société spinalienne d’audiovisuel, Supermouche Productions, société que nous avons créée avec mon épouse il y a quelques années.

C’est durant mon service civil que ma vocation pour l’audiovisuel s’est confirmée. En 1995, j’ai eu l’opportunité d’intégrer une association que tout le monde connait, même si elle a changé de nom et de statut depuis : Images Plus, la télévision locale créée par Philippe Séguin. 

J’y ai fait mes classes et appris énormément de choses.

Après avoir travaillé pour différentes télévisions nationales, j’ai pris la décision en 2001 de fixer mon activité à Epinal avec la conviction qu’il était possible de faire de la production audiovisuelle en province, , grâce aux divers atouts que la Ville possède dans le domaine de l’Image… et principalement en s’appuyant sur sa télé locale.

C’était un challenge un peu fou, et il est certain qu’il a fallu s’imposer, dans un secteur ou 95 % du marché est concentré à Paris.

La création du Pôle Images par la Communauté de Communes en 2008 a été un véritable accélérateur. Ce pôle nous a d’abord permis de bénéficier, dès la fin 2009, de nouveaux locaux et d’un cadre de travail extraordinaire dans la Maison Romaine. Il a également été l’opportunité de disposer d’un partenariat financier non négligeable de la SEM de développement économique qui a suppléé des banques pour nous aider à financer des équipements dans le cadre d’un crédit bail. 

Ainsi, Supermouche a pu poursuivre son développement. Nous travaillons dorénavant pour l’ensemble des diffuseurs nationaux. Nous employons, ponctuellement plus de 200 intermittents du spectacle (artiste et techniciens) qui vivent pour l’essentiel dans la région, ce qui constitue un équivalent de 9 emplois à temps plein.

Aujourd’hui, ce Pôle Images, voulu et soutenu par la Collectivité, a acquis une vraie légitimité et une véritable visibilité nationale.

On sait qu’il se passe quelque chose de crédible et de sérieux autour de l’audiovisuel et autour des métiers de l’image à Epinal. 

Nous ne sommes pas les seuls au sein du Pôle, la société Xilopix qui, sans attache vosgienne au départ a choisi Epinal, développe un projet passionnant : la création d’un moteur de recherches à partir d’images. C’est une société en plein développement.

Le pôle image nous a permis de tisser des liens très étroits avec différentes structures ou écoles comme l’ESAL école des beaux arts qui forme des étudiants dont la qualité des travaux rayonne sur l’ensemble du térritoire.

Images plus est et restera une très belle école qui a fait naître des vocations, dont certaines ont pu faire carrière à Paris et ailleurs. Aujourd’hui, on constate que bon nombre de vosgiens qui travaillent dans notre métier, réfléchissent à faire le chemin inverse pour revenir travailler à Epinal, pour l’outil que constitue le Pôle, mais aussi pour la qualité de vie dans notre région.

Free business joomla templates