DSC 0045 (Copier) 

Je m’appelle Marc Néri, j’ai 25 ans et j’ai souhaité participé à cette manifestation.

Vosgien de naissance, mes parents habitent à Thaon, j’ai fait la quasi-totalité de ma scolarité à Epinal, je suis étudiant à Nancy et je fais actuellement mon stage de master de mécanique dans une grande entreprise américaine basée à Golbey.

J’ai souhaité pouvoir apporter mon témoignage sur la Ville ou j’ai grandi, sur la Ville que j’apprécie, et que je trouve particulièrement dynamique pour quelqu’un de ma génération.

Ma passion, c’est le skate-board… je vous en dirai quelques mots plus tard… mais je voudrais profiter de ces quelques instants pour me faire l’interprète des jeunes de mon âge et vous dire à quel point il est bon d’avoir 20 ans à Epinal aujourd’hui.

Certes, ici, la vie étudiante –et surtout la vie nocturne- est moins rythmée que celle de Nancy. Mais, il ya tout de même une vraie vie étudiante, particulièrement dynamique et conviviale pour une Ville de la taille d’Epinal, qui compte 2800 étudiants.

Et puis, il y a beaucoup d’activités autour des loisirs et de la culture.

Une Ville qui possède un cinéma multiplexe, quasiment en centre-ville… je ne suis pas sur qu’il y en ait beaucoup.

J’ai beaucoup d’amis qui attendent avec impatience l’ouverture de la Souris Verte, la salle de la rue des Etats-Unis qui sera dédiée aux musiques actuelles…. Là encore, un tel équipement accessible à pied au centre-ville, c’est suffisamment rare pour être souligné.

C’est vrai qu’en matière de musique, on pouvait penser que l’offre n’était pas suffisamment tournée vers les jeunes… c’est une lacune qui va être réparée… et pas seulement pour aller écouter des concerts, mais aussi pour tous ceux qui pratiquent –et ils sont nombreux- les musiques amplifiées. Ils bénéficieront de salles de répétition et de studios d’enregistrement.

Et puis, il y a ceux comme moi qui ont choisi le sport. J’ai eu l’occasion de voir combien les possibilités de pratiquer toute sorte de sport, étaient nombreuses dans notre Ville.
Mais ce qu’il faut souligner, c’est qu’à Epinal, on n’est jamais en retard pour la pratique sportive… on pourrait même dire qu’on est en avance.

Je fais du skate-board depuis 16 ans, et c’est vrai que j’ai été déçu, il y a une petite dizaine d’années, quand j’ai appris que les modules qui avaient été installés à la Colombière, allaient être démonté pour construire un nouveau terrain de foot. On nous a bien dit qu’on aurait quelque chose de mieux et de plus grand en remplacement, mais beaucoup de pratiquants d’interrogeaient.

Le Conseil des Jeunes s’est saisi du problème. Ils ont visité des sites, réfléchi, travaillé… et proposé à M. Heinrich un projet magnifique, unique dans l’Est de la France… Et il a très vite accepté… un projet de plus de 250.000 euros à l’époque, mais que –je pense- aujourd’hui, il ne regrette pas. 
Le terrain est très bien, le choix du site parfait, pas trop loin du centre, pas trop près des habitations, visible de la rue et de la voie ferrée… c’était important de ne pas nous « cacher », de faire de nos sports une activité sportive « confidentielle ».

Le skate-park d’Epinal connaît un vrai succès. Il rassemble des pratiquants du skate, du BMX et de la trottinette. Certains viennent parfois de très loin (de Metz ou de Dijon), tellement sa qualité est reconnue des amateurs…

Les sports de glisse urbaine connaissent un grand engouement depuis quelques années et Epinal a su –bien avant la plupart des autres Villes- offrir aux jeunes des conditions favorables pour la pratique.

Et quand, avec quelques amis, j’ai souhaité animer le site et réunir dans un cadre associatif des passionnés comme moi, j’ai tout de suite rencontré une écoute attentive de l’équipe municipale.

J’ai créé en 2009 l’association que je préside -Woodmen Skateboarding-, qui compte aujourd’hui une centaine d’adhérents… Nous participons à faire connaître notre discipline dans des villes de la région par le biais de démonstrations, nous faisons un peu d’initiations, nous organisons divers évènements avec les jeunes…

Surtout le temps fort de la vie de notre association c’est le contest que nous organisons chaque fin d’été à la Côte Cabiche et qui réunit beaucoup de jeunes de tout le Grand Est, dans une ambiance très conviviale… des jeunes qui saluent la qualité de notre équipement. 
Je rajouterai que depuis quelques mois nous disposons, grâce à la Communauté d’Agglomération, d’un second site à Thaon et qu’il est très complémentaire de celui d’Epinal…

Tout cela me conduit à vous dire en conclusion que je peux témoigner qu’à bien des égards, Epinal est une Ville attractive pour les jeunes… et je souhaite bon vent à Michel Heinrich et son équipe pour poursuivre dans cette voie…

Free business joomla templates